Search Direct User 100 Zoom Quiz ? Libération Diamond clock xml netvibes live anciens-numeros data desintox diapo edito election-2017 election essentiel generique idee jo next portrait radio son alerte top-100 star une video podcast scroll politiques food sciences Facebook Whatsapp Twitter insta vine later glass Mail print Facebook Instagram Twitter Calendar download cross zoom-in zoom-out previous next truck visa mastercard user-libe user-doc user-doc-list user-mail user-security user-settings user-shop user-star Ruban abo Losange orange List check Most read Ptit Libé sport blog voyage
    Vendée Globe
    Abonnés

    Yannick Bestaven, sa part du bateau

    Par Didier Ravon, envoyé spécial aux Sables-d’Olonne (Vendée)
    Le skipper français Yannick Bestaven a remporté l'édition 2020-2021 du Vndée Globe. Il est arrivé aux Sables d'Olonne le 28 janvier 2021.
    Le skipper français Yannick Bestaven a remporté l'édition 2020-2021 du Vndée Globe. Il est arrivé aux Sables d'Olonne le 28 janvier 2021. Photo Loïc Venance. AFP

    Le marin n'était pas annoncé parmi les favoris au départ des Sables-d’Olonne, le 8 novembre. Il s’est imposé jeudi, après une course à la fois sage et engagée, symbole d’une grande maturité.

    Lendemain de fête aux Sables-d’Olonne. C’est un peu ambiance gueule de bois. Par pas excès d’alcool mais plutôt d’émotions… Si les suiveurs traînent leur manque de sommeil, ce ne sont pas ces marins qui vont pleurnicher après une nuit quasiment blanche. Depuis presque trois mois, ils dorment en sommeil fractionné par tranches de vingt à trente minutes. Coiffé en pétard, Yannick Bestaven, le grand vainqueur de ce neuvième Vendée Globe a les yeux tirés, mais le regard clair. Comme Charlie Dalin, Louis Burton ou Thomas Ruyant, il n’a pas été que nourri. Bien élevé, il sait remercier, sensible à un accueil presque délirant : «Elle a été exceptionnelle, cette arrivée, malgré les conditions sanitaires. En temps de Covid-19, elle est formidable…»

    A lire aussiYannick Bestaven, vainqueur d'un Vendée Globe d'anthologie

    Remarquable marin et inventeur génial

    Né à Saint-Nazaire en 1972, l'ingénieur de formation doit beaucoup à sa rencontre avec Yves Parlier, qui fait le même métier que lui. Ils par

    Libération réserve cet article à ses abonnés
    Pour poursuivre votre lecture, abonnez-vous
    devices-picture

    1 mois pour 1€

    Lisez Libé en illimité

    Vous avez déjà un compte abonné?

    Je me connecte
    • Tous nos articles en illimité
    • Le journal en version numérique le jour de sa parution
    • Nos newsletters exclusives
    • CheckNews, notre service de fact checking
    Didier Ravon envoyé spécial aux Sables-d’Olonne (Vendée)
    Un mot à ajouter ?