Search Direct User 100 Zoom Quiz ? Libération Diamond clock xml netvibes live anciens-numeros data desintox diapo edito election-2017 election essentiel generique idee jo next portrait radio son alerte top-100 star une video podcast scroll politiques food sciences Facebook Whatsapp Twitter insta vine later glass Mail print Facebook Instagram Twitter Calendar download cross zoom-in zoom-out previous next truck visa mastercard user-libe user-doc user-doc-list user-mail user-security user-settings user-shop user-star Ruban abo Losange orange List check Most read Ptit Libé sport blog voyage
    Semaine 10
    Abonnés

    Vendée Globe : du grain à moudre le long du Brésil

    Par Didier Ravon
    Benjamin Dutreux, en pleine lecture.
    Benjamin Dutreux, en pleine lecture. Photo Benjamin Dutreux. Omia-Water Family

    Après soixante-huit jours de course, ils sont au moins six à pouvoir l’emporter aux Sables-d’Olonne, encore distants de 3 800 milles (6 000 km). Du jamais vu. Les leaders devraient sentir les prémices d’un Pot-au-Noir plutôt gentillet dès samedi.

    Ce neuvième Vendée Globe est décidément imprévisible, à l’image de cette année détraquée. Dire qu’avant le départ, Alex Thomson (Hugo Boss) annonçait embarquer soixante-sept jours de nourriture. Est-ce que le Gallois bluffait ? Probablement un peu. S’il était encore en course dans son bunker au large du Brésil, il serait aujourd’hui en mode «sauna et régime minceur». Mais après son abandon en Afrique du Sud, il a certainement dévalisé la superette du port au Cap, avant de remonter vers l’Angleterre en convoyage. Armel Tripon (l’Occitane en Provence), est le premier cette semaine à briser l’omerta, annonçant qu’il commence à se rationner sérieusement. Au mieux, le vainqueur égalera Jules Verne et ses quatre-vingts jours… D’autres promettent de faire un état des stocks dans les «placards de la cuisine», mais sont en overdose de sachets lyophilisés, sorte de «gloubi-boulga» à la saveur monotone. Il va falloir pourtant patienter une grosse douzaine de jours (pour les premiers) avant de se

    Libération réserve cet article à ses abonnés
    Pour poursuivre votre lecture, abonnez-vous
    devices-picture

    1 mois pour 1€

    Lisez Libé en illimité

    Vous avez déjà un compte abonné?

    Je me connecte
    • Tous nos articles en illimité
    • Le journal en version numérique le jour de sa parution
    • Nos newsletters exclusives
    • CheckNews, notre service de fact checking
    Didier Ravon
    Un mot à ajouter ?