Search Direct User 100 Zoom Quiz ? Libération Diamond clock xml netvibes live anciens-numeros data desintox diapo edito election-2017 election essentiel generique idee jo next portrait radio son alerte top-100 star une video podcast scroll politiques food sciences Facebook Whatsapp Twitter insta vine later glass Mail print Facebook Instagram Twitter Calendar download cross zoom-in zoom-out previous next truck visa mastercard user-libe user-doc user-doc-list user-mail user-security user-settings user-shop user-star Ruban abo Losange orange List check Most read Ptit Libé sport blog voyage
    Loi bioéthique
    Abonnés

    La PMA pour toutes (sans remboursement) fait son retour devant le Sénat

    Par Florian Bardou
    Manifestantes pour la PMA pour toutes les femmes à Rennes, le 10 octobre.
    Manifestantes pour la PMA pour toutes les femmes à Rennes, le 10 octobre. Photo Damien Meyer. AFP

    Les sénateurs examinent ce mardi en deuxième lecture le projet de révision de la loi bioéthique qui prévoit, entre autres, l’extension de la PMA à toutes les femmes. Une promesse du candidat Macron à l’épreuve de la majorité de droite de la chambre haute.

    Ils ont eu beau fouler le pavé de quelques dizaines de villes françaises ce week-end à coups de slogans à faire peur dans les chaumières, les opposants au projet de révision des lois de bioéthique n’y pourront rien. A compter de ce mardi, à l’occasion de l’examen en seconde lecture du texte gouvernemental au Sénat, l’ouverture de la Procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes sera de nouveau au centre des débats. Avant d’être très probablement adoptée à l’issue des trois jours de séance plénière express en pleine crise sanitaire.

    Restriction du remboursement par la Sécu

    Certes, cette promesse de campagne du candidat Macron, sujette depuis deux ans aux lenteurs de la navette parlementaire après avoir été maintes fois ajournée par le gouvernement, a été de nouveau restreinte en commission spéciale par les sénateurs. Qui ont notamment conditionné son remboursement par la sécurité sociale à des critères médicaux. En revanche, comme l’an passé en première lecture, l’extensio

    Libération réserve cet article à ses abonnés
    Pour poursuivre votre lecture, abonnez-vous
    devices-picture

    1 mois pour 1€

    Lisez Libé en illimité

    Vous avez déjà un compte abonné?

    Je me connecte
    • Tous nos articles en illimité
    • Le journal en version numérique le jour de sa parution
    • Nos newsletters exclusives
    • CheckNews, notre service de fact checking
    Florian Bardou
    Un mot à ajouter ?