• A la une de «Libé» mardi 2 février

    Au programme.

    Demain, dans le journal, pour notre événement, Libération revient sur le combat politique de Navalny en Russie. Engagé depuis toujours contre le président russe, le blogueur anticorruption, qui a réchappé à une tentative d'empoisonnement, menace le régime, qui ne recule devant aucun procès pour le faire taire.

    Dans le reste des pages : un temps fort sur le coup d'Etat militaire en Birmanie. Lundi, les généraux birmans ont refermé brutalement la parenthèse démocratique ouverte il y a dix ans. Outre Aung San Suu Kyi, le président Win Myint et plusieurs élus et militants ont été arrêtés ; un entretien avec la présidente d'Anticor Elise Van Beneden. L'agrément de l'association anticorruption n'a toujours pas été renouvelé par le ministre de la Justice, contre qui elle a déposé plainte. L'ONG risque d'être freinée dans ses activités ; et un focus sur le candomblé. Cette religion afro-brésilienne, symbole de révolte contre le colonialisme et rite extatique permettant de renouer avec les ancêtres, est une source vive d'inspiration pour les chorégraphes.

    Et encore de nombreux autres articles à découvrir dans les kiosques dès demain matin. Pour nos abonnés numériques, le journal est déjà disponible sur la liseuse.

    Revenir au direct