Search Direct User 100 Zoom Quiz ? Libération Diamond clock xml netvibes live anciens-numeros data desintox diapo edito election-2017 election essentiel generique idee jo next portrait radio son alerte top-100 star une video podcast scroll politiques food sciences Facebook Whatsapp Twitter insta vine later glass Mail print Facebook Instagram Twitter Calendar download cross zoom-in zoom-out previous next truck visa mastercard user-libe user-doc user-doc-list user-mail user-security user-settings user-shop user-star Ruban abo Losange orange List check Most read Ptit Libé sport blog voyage

    Abonnés Ce que cachent les passages noircis du contrat passé entre l’UE et AstraZeneca

    Par Jacques Pezet , Pauline Moullot et Anaïs Condomines
    Capture d'écran du contrat entre la Commission européenne et AstraZeneca, rendu public ce vendredi.
    Capture d'écran du contrat entre la Commission européenne et AstraZeneca, rendu public ce vendredi.

    La Commission européenne pensait avoir masqué les passages confidentiels du contrat passé avec le laboratoire anglo-suédois pour son vaccin anti-Covid. Mais une astuce permet de découvrir le montant du contrat.

    Répondant (en partie) aux demandes pour plus de transparence sur les vaccins, la Commission européenne a publié ce vendredi le contrat passé avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca pour son vaccin contre le Covid-19, dont les quantités attendues en Europe ont été fortement réduites, du moins dans un premier temps, par l’industriel.

    Confidentialité oblige, une grande partie de l’accord n’est pas lisible, puisque l’entreprise et la Commission se sont mises d’accord pour noircir «des informations commerciales sensibles», selon les explications d’Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, à la radio allemande Deutschlandfunk.

    Mais une manipulation, dévoilée par le magazine allemand Der Spiegel, permet de lire certains passages caviardés du contrat. En répétant l’opération, à l’aide de la fonction «Signets», qui permet de voir les premières phrases d’un paragraphe, CheckNews a pu consulter certaines informations masquées.

    AstraZeneca avait annoncé fournir les doses (

    Libération réserve cet article à ses abonnés
    Pour poursuivre votre lecture, abonnez-vous
    devices-picture

    1 mois pour 1€

    Lisez Libé en illimité

    Vous avez déjà un compte abonné?

    Je me connecte
    • Tous nos articles en illimité
    • Le journal en version numérique le jour de sa parution
    • Nos newsletters exclusives
    • CheckNews, notre service de fact checking
    Jacques Pezet , Pauline Moullot , Anaïs Condomines

    — ou —

    Posez une nouvelle question
    Un mot à ajouter ?