Search Direct User 100 Zoom Quiz ? Libération Diamond clock xml netvibes live anciens-numeros data desintox diapo edito election-2017 election essentiel generique idee jo next portrait radio son alerte top-100 star une video podcast scroll politiques food sciences Facebook Whatsapp Twitter insta vine later glass Mail print Facebook Instagram Twitter Calendar download cross zoom-in zoom-out previous next truck visa mastercard user-libe user-doc user-doc-list user-mail user-security user-settings user-shop user-star Ruban abo Losange orange List check Most read Ptit Libé sport blog voyage

    Abonnés Des professeurs positifs au Covid ou cas contact ont-ils été poussés à revenir en classe par leur hiérarchie ?

    Par Emma Donada
    Dans un collège en mai.
    Dans un collège en mai. Photo Stéphane Mahe. Reuters

    En fin de semaine dernière, «Vice» et «Sud Ouest» évoquaient le cas des enseignants obligés de revenir en cours sous pression de leur hiérarchie alors qu'ils étaient porteurs du virus ou cas contact.

    Question posée le 19/01/2021

    Dans une enquête publiée le 19 janvier, Vice rapporte le témoignage de deux enseignants parisiens contraints de retourner travailler alors qu’ils sont cas contact ou contaminés. Dans le premier cas, le directeur demande à des enseignants cas contact de l’un de leurs collègues de continuer d’enseigner. D’après un message consulté par Vice, le directeur invoque des consignes émanant de l’inspecteur d’académie. Dans le second, la directrice de l’établissement aurait justifié l’injonction au retour en classe par la fin des symptômes de la professeure (alors que la semaine n’est pas achevée) et l’absence de remplaçants. «Elle m’a dit que si je ne toussais plus, je devais revenir car il n’y avait pas de remplaçant pour moi. J’ai refusé au début et puis j’ai fini par accepter», explique la jeune enseignante qui témoigne anonymement.

    Toujours le 19 janvier, nos confrères de Sud Ouest rapportent le témoignage d’une mère d’élève d’une école maternelle bordelaise qui

    Libération réserve cet article à ses abonnés
    Pour poursuivre votre lecture, abonnez-vous
    devices-picture

    1 mois pour 1€

    Lisez Libé en illimité

    Vous avez déjà un compte abonné?

    Je me connecte
    • Tous nos articles en illimité
    • Le journal en version numérique le jour de sa parution
    • Nos newsletters exclusives
    • CheckNews, notre service de fact checking
    Emma Donada

    — ou —

    Posez une nouvelle question
    Un mot à ajouter ?